le moulin de verzenay a donné lieu à une exposition au village.
Le Moulin de Verzenay
Le Moulin de Verzenay

Deuxième exposition qui suivit celle de « Peindre et Dire Mailly », le moulin de Verzenay a pris naissance en1992, après que les toiles sur Mailly furent achevées.

 

Durant ces deux années à peindre Mailly, j’avais déjà réalisé deux toiles sur ce thème. Alors, l’esprit libéré, à la recherche d’un nouveau thème à peindre, je me mis dans l’idée de faire une série sue ce monument : il serait bien d’aller exposer les moulins… pourquoi pas dans les salons d’honneur du Moulin, du moins à Verzenay.

 

Et je me mis au travail, achetai les toiles et le papier, ainsi que des cadres financés par les ventes de l’exposition précédente, et qui faciliterait grandement le travail de mise en forme de l’exposition en bout de course. Il me fallait, je ne sais pourquoi, peindre soixante tableaux ! Pourquoi soixante ? Rien ne me prédestinait à m’obliger à produire autant, et ma femme me fit la remarque même, un jour, que ça devenait pathologique, de peindre tant de moulins !

 

Mais ce qui me plaisait, justement, c’était cette notion de séries. Après plusieurs mois de travail, j’aurais été capable de peindre le moulin les yeux fermés ! Ce qui m’intéressa au plus au point, ce fut l’utilisation des différents supports et une recherche sur les dimensions, utilisant un maximum de formats différents.

Cette exposition fut présentée au public les 12 et 13 décembre 2002 dans une salle de la mairie, et jusqu’au 7 février dans les locaux de la bibliothèque municipale de Verzenay

Un voyage en 60 tableaux de l’un des plus jolis sites de la Montagne de Reims, au cœur  du vignoble Champenois, pour le plaisir du spectateur

19,00 Ajouter au panier
Vente !
Le peintre et sa palette
Le peintre et sa palette
Mini-stage d’initiation à la peinture à l’huile

J’organise dans mon atelier, à Montpellier, des mini-stages d’initiation à la peinture à l’huile.

N’hésitez pas à me contacter.

Ce sont des conseils donnés comme dans un cours particulier.

Le coût de cette formation est de 45 € pour une durée de 3 heures, et  tout le matériel nécessaire est fourni.

En principe le stagiaire repart avec son tableau…achevé !

45,00 39,00 Ajouter au panier
Poèmes Inspirés des Oeuvres de Watana Butori
Poèmes Inspirés des Oeuvres de Watana Butori
Poèmes Inspirés des Oeuvres de Watana Butori

Depuis pas mal d’années, j’avais envie de travailler avec Watana, peintre d’origine thaïlandaise et épouse de mon beau-frère Bernard Au début que je l’ai rencontrée, en 1983 pour la première fois, nous évoquions plutôt les coutumes et traditions de son pays d’origine, de sa culture et de sa langue, mais point de peinture… nous n’avions encore jamais produit quoi que ce soit ni l’un ni l’autre ! Et puis une décennie plus tard, je me suis mis à la peinture, et je lui montrai une fois par an quelques réalisations, lui parlai de mes projets, de mes livres.
Et une décennie de plus, et j’apprends que Watana s’est mise à la peinture, elle aussi : des cours de peinture académique aux Beaux Arts, les premières œuvres et les premières expositions, et d’année en année Watana devint un peintre confirmé, elle prit la présidence de l’association des peintres de Carrières-sur-Seine.

J’avais dans l’idée de proposer une collaboration avec Watana, de lui faire lire de mes poèmes qu’elle illustrerait… mais elle ne donna pas suite à ce projet. Par contre, l’année précédente, elle m’annonça qu’elle n’accepterait un livre qu’à la condition que ce soit moi qui illustre ses tableaux avec mes poèmes : l’idée me plut, j’avais envie de m’adonner à cette forme d’écriture, encore nouvelle pour moi. Je me mis aussitôt à l’ouvrage.

Je me mis d’abord à consulter le site internet qu’elle me fit connaître, et sur lequel je trouvai un bon nombre d’œuvres qu’elle présentait ainsi au public. Maintenant prête pour cette expérience, Watana m’envoya encore d’autres œuvres par courrier électronique, deux ou trois tableaux par mel, et elle me donna dernièrement à charger une clé USB. Ce qui fait que je me retrouve devant un sacré challenge, celui d’avoir à écrire une soixantaine de poèmes pour illustrer chacun de ses tableaux.

Me voilà donc lancé dans ce projet : avant que de me mettre à l’écriture, je songe à classer par thème toutes les œuvres. Après quelque semaines de tâtonnement et de réflexion, j’obtiens un plan assez cohérent : « sous l’eau, au fil de l’eau, au bord de l’eau, et enfin hors de l’eau ». Chaque œuvre semble trouver sa place au sein de ce plan : « fleurs et fruits, arbres et feuilles, la gare et les voyages, l’Irlande, la Toscane, la Provence ».

 

La palette utilisée par Watana est le plus souvent chaude, colorée, et sa main a la précision du pinceau chinois, son graphisme impeccable, l’émotion qu’elle nous fait ressentir : la matière d’œuvre est là ! A moi, poète, de réussir l’amalgame avec mes propres mots et de donner à lire les mêmes sensations que donne à voir Watana…

19,00 Ajouter au panier