Les Dessins sont-ils le fondement de la peinture ?

18,00

Dessins.

 

 

Dessin : image, représentation, portrait, reproduction, photographie, effigie, cliché, gravure, illustration, icône, caricature, estampe, tableau, exemple, comparaison, description, métaphore, allégorie, parabole, illustration, mirage. Tout est dit. Le dessin, c’est tout cela à la fois !

 

Crayonner : L’enfant adore, il crayonne partout, sur la table, sur le papier peint des murs, les parents ont souci de canaliser ces velléités par l’achat de cahier à colorier. Je suis sans doute resté quelque part un enfant, j’ai (re)pris les crayons, mais pas avant la trentaine. Quand j’étais jeune, excepté pour les cours de dessins du collège où je ne brillais pas spécialement, je n’ai pas souvenir d’avoir pratiqué assidûment le dessin !

 

Dessiner : esquisser, croquer, crayonner, tracer, décalquer, imiter, voire plagier, ces verbes furent bientôt pour moi des actions habituelles. J’utilisai encore, pour les toiles de grand format, la mise au carreau à partir de carte postale, et même un instrument spécifique, qui permet de reproduire jusqu’à quatre fois et demie, le pantographe que m’avait prêté mon frère cadet.

 

Vaille que vaille, j’ai dessiné pendant plusieurs années, entre 1989, où j’ai commencé la peinture, et 1996, date de ma dernière exposition, et je suis fier et heureux d’avoir pu rassembler ces cent dessins. Ils sont assez représentatifs des thèmes que j’ai eu l’occasion d’aborder durant ces années, et qui complète les expériences de peintre menées en parallèle. Les séries du « Moulin de Verzenay », de « La Tour de Calmont » ou encore du « Soleil de la ligne d’horizon et de la fleur », les « personnages–rubans », m’ont permis paradoxalement d’oublier le dessin, pour me consacrer essentiellement à la couleur.

 

Je souhaite que ce recueil de cent dessins trouve sa pleine place dans cette série de livres d’art, et que le lecteur y prendra un grand plaisir, qui le poussera lui – même, et pourquoi pas, à se motiver pour à son tour connaître les joies de la création artistique et celle du dessin !

 

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

https://wp.me/p9SL1V-P

Les Dessins, fondement de la peinture

 

Les dessins sont-ils le fondement de la peinture ? Voilà bien un débat crucial pour le peintre en herbe. Car, il se pose la question : » peut-on peindre sans savoir dessiner? ».

Je me suis donc posé fréquemment cette question, et j’ai tenté d’y répondre durant toutes ces années de pratique artistique. Ainsi l’apprentissage des bases du dessin d’art me parait indispensable.

Cependant tout est question du type de projet. J’ai réalisé des oeuvres dites oniriques dont les formes et les couleurs n’aient nulle besoin de poser au préalable les dessins.

Personnages-Rubans

Il est donc possible de peindre sans dessiner. La difficulté, en fait, c’est le dessin à main levée, quand on veut retranscrire fidèlement la réalité.

https://www.coursbeauxarts.fr/202-les-bases-du-dessin

Des techniques de reproduction.

Les plus traditionnelles, comme le papier calque et le papier carbone sont encore d’actualité.

La mise au carreau du sujet permet de le reproduire sur son support à la dimension voulue.

Il existe enfin des appareils modernes qui permettent de poser les esquisses sur un support comme le photocopieur, l’ordinateur, le rétroprojecteur et maintenant le vidéoprojecteur. Il n’y a donc plus trop de soucis à se faire…

L’auto-édition

J’ai mis en exergue depuis 1998 le dessin, la peinture et la sculpture pour mieux me consacrer à l’écriture et à l’auto- éditions. Pour ainsi dire j’ai fait le pari fou de mettre en valeur, par le biais de livres d’art, toutes les œuvres que j’ai commises . Le livre « Dessins » est donc le cinquième titre que je propose au public. Il est vrai que quatre autres titres ont déjà été publiés en auto- éditions pour l’année 2003 :
– Paysages calmontois (aquarelles)
– Un soleil, une ligne d’horizon, une fleur (aquarelles oniriques)
– Personnages – ruban (aquarelle)
– Sculptures oniriques.

 

Les projets.

Suivront dans quelques mois cinq autres titres :
– Peindre et dire Mailly
– Le Moulin de Verzenay
– Peinture abstraite
– Œuvres sur papier
– Œuvres diverses.

 

Mes Voeux.

Je souhaite que ce recueil de cent Dessins trouve sa pleine place dans cette série de livres d’art. Et que le lecteur y trouvera un grand plaisir, qui le poussera lui – même, et pourquoi pas, à se motiver pour à son tour connaître les joies de la création artistique et celle du dessin !

 

 

 

 

 

 

 

 

https://wp.me/p9SL1V-P

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Dessins sont-ils le fondement de la peinture ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *